Où en sommes-nous en matière de protection solaire?

Soleil

Le soleil endommage la peau de façon cumulative. D’année en année, la peau garde en mémoire tous ces coups de soleil passés. Une peau exposée au soleil vieillit prématurément, des rides s’installent plus rapidement et des taches pigmentaires surgissent. Le risque de lésions cutanées précancéreuses ou cancéreuses augmente aussi radicalement.

En effet, plus de 80% des dommages solaires seront contractés avant l’âge adulte! L’éducation fait partie intégrante d’une stratégie globale contre les effets néfastes du soleil.

Choisir une protection solaire adaptée
Sur les comptoirs, il existe deux types de protections solaires, selon le type d’agents protecteurs utilisés: avec filtres chimiques ou avec écrans minéraux. Les filtres chimiques n’absorbent que certains rayons UVA ou UVB, et possèdent une photo-stabilité variable. Il faut choisir une crème ou lotion composée de filtres nous protégeant contre ces deux types de rayonnement, filtres solaires minéraux et non synthétiques.

L’alternative naturelle est le filtre minéral. Le principe d’action des filtres minéraux est fondamentalement différent: les micro pigments reflètent, tel un miroir invisible, les rayons UV sur la peau. Ils filtrent toute la gamme de rayons UV, ils sont actifs immédiatement et inertes, donc leur action ne faiblit pas sauf en cas de baignades prolongées ou transpiration excessive.

Le FPS sert à désigner l’indice de protection que nous assure un écran solaire, c’est-à-dire sa capacité à protéger contre les dommages solaires. Théoriquement, plus une protection solaire présente un FPS élevé, plus vous pouvez rester au soleil avant d’en subir les effets néfastes. Donc, si vous pouvez habituellement rester au soleil pendant 10 minutes avant de brûler, un écran solaire ayant un FPS de 15 permettrait, en principe, une exposition de 150 minutes avant de produire la même réaction.

Soleil

Plus de 92% des rayons UVB sont filtrés par un produit ayant un FPS de 15. Mais en réalité, attention: l’eau et la sueur de même que l’instabilité des agents de composition de la crème/lotion solaire diminuent significativement ce temps. Pour s’assurer d’une protection adéquate, peu importe la nature de la protection solaire – crème, lait, lotion, bâton, gel, vaporisateur –, il faut réappliquer notre protection solaire aux deux heures, puis s’assurer d’en utiliser suffisamment, soit environ 30 ml pour le corps entier. Les écrans solaires, peu importe leur FPS, n’empêcheront jamais complètement la peau de bronzer, car aucun de ces filtres n’absorbe totalement les rayons. Ainsi, vous devez tenir compte de vos activités pour bien choisir et savoir à quel moment il faut appliquer à nouveau votre protection solaire.

Il est important d’appliquer l’écran solaire 20 minutes avant l’exposition au soleil, et de limiter l’exposition entre 11h et 14h, période pendant laquelle on reçoit essentiellement des UVB. Il faut aussi éviter la position couchée, sans mouvements, type bain de soleil. Très important de bien hydrater sa peau avant l’exposition, mais surtout après. Bien qu’une fois l’épiderme brûlé, il n’y a plus rien à faire pour le régénérer: le dommage solaire est cumulatif.

Plusieurs compagnies offrent des produits après-soleil et sans leur enlever l’effet hydratant et apaisant recherché, ils ne modifieront en rien le dommage cutané causé. Le port de vêtements, de lunettes de soleil et d’un chapeau est toujours de mise pour une protection complète. Certains médicaments sont photosensibilisants, ils sont de plus en plus indiqués par le pharmacien; ne vous exposez pas au soleil si vous devez en prendre.

Pour savourer cette période au maximum, protégez-vous adéquatement!

Mai – Juin – Juillet 2008
par Odile Chevassus

LAISSER UN COMMENTAIRE

Commentez
Votre nom