Au goût de chacun!

Presque tout le monde doit un jour ou l’autre préparer «la fameuse boîte à lunch» pour la progéniture ou pour soi-même. Pour la rentrée scolaire et le retour au travail, voici quelques pistes afin de transformer cette tâche en une occasion de PLAISIR et de SANTÉ.

CC BY-SA by quinn.anya

Nourrissante pour toute la famille
Le lunch sera attrayant et se doit d’être nourrissant et délicieux! Il est important de retrouver une source de protéines à chaque repas, des céréales complètes, des fruits et des légumes pour nos sources de vitamines et de minéraux.

Rassurante et équipée
Pour se rassurer sur la qualité et la quantité de toutes les composantes du repas, rien de mieux que de le préparer soi-même avec des aliments maison, choisis selon l’appétit et les goûts de la famille.

De plus, un équipement adéquat va nous rassurer sur la chaîne du froid et du chaud. Les accessoires performants pour la boîte à lunch ne manquent pas et rivalisent d’originalité et d’efficacité.

Amusante et surprenante
Des petites surprises, ajoutées à l’insu de nos enfants, ouvrent l’appétit et stimulent la bonne humeur. Leur écrire un petit mot d’amour, une devinette ou un indice différent durant toute la semaine suscite leur curiosité.

Suggestions pour composer des lunch santé

  • Toujours y ajouter des crudités arrosées de jus de citron et de quelques grains de sel.
  • Offrir les fruits frais de saison en morceaux accompagnés de petits cubes de fromage.
  • Les sandwichs et les wraps santé sont toujours populaires. Les choisir entiers et biologiques. Bagels, pita, azim, pains tranchés, le choix est vaste.
  • Les tartinades vedettes: tofu, pois chiches, végépâté, fromage. Il est préférable d’éviter les viandes pour un maximum de sécurité alimentaire.
  • L’hiver, les soupes chaudes ont la faveur de tous. Les rendre plus nourrissantes en y ajoutant des légumineuses.
  • Les œufs cuits durs: pratiques, bonne source de protéines.
  • Les salades composées ou les casseroles chaudes pour utiliser les restes de nos repas. Ce sera l’occasion de susciter des conversations, surtout si vos plats sont à base de millet, de quinoa ou de légumineuses, dont le célèbre tofu.
  • Les boissons végétales à base de soya, de riz ou d’amande sont idéales. Il est sûrement inutile de spécifier au lectorat de Vie & Santé que les boissons gazeuses ou les jus sucrés sont à éviter…

1er Conseil
Pour motiver les enfants
Ajouter un nouvel aliment accompagné d’un code d’évaluation en dessin, ajouter un petit dessert particulièrement apprécié, utiliser des coupes et des moules de formes et de couleurs différentes. Cela devient très plaisant car le défi d’innover est très stimulant.

2e Conseil
La boîte à lunch accommodante
Pour nous, le lunch s’adapte merveilleusement au moment. On peut décider de le manger au parc, à la cafétéria ou ailleurs. Il se laisse trimbaler à notre guise et au moment choisi. Pour nos petits, ils sont pratiques et prêts à manger, ce qui leur permet de gagner du temps pour bouger… dehors de préférence.

3e Conseil
La boîte à lunch qui fait respirer le portefeuille
Il est facile de dépenser plus de 10 $ pour un repas du midi au restaurant ou à la cafétéria. En outre, plus souvent qu’autrement, nous sommes déçus du résultat final. Un dîner préparé à la maison fera diminuer à coup sûr la facture hebdomadaire et permettra d’augmenter la qualité du menu.

4e Conseil
La boîte à lunch sur mesure et de saison
Appétit, allergies, goûts particuliers, il n’y a rien comme la boîte à lunch pour y répondre. L’automne, pensons à y ajouter des cerises de terre dans leur enveloppe, des canneberges fraîches, du potage à la courge. Manger les fruits et les légumes de saison est un autre aspect de l’alimentation qui se perd. Ramenons cette notion dans notre boîte à lunch!

5e Conseil
Trucs pour intéresser notre ado à son lunch
Faites participer les enfants, les ados… et les grands à la composition et la préparation des lunchs. Ils refusent rarement de manger ce qu’ils ont eux-mêmes préparé. Il est important qu’ils apprennent le plaisir de manipuler les aliments: brosser les légumes, les couper, etc.

Septembre – Octobre 2008
par Renée Frappier, professeure en alimentation naturelle et cofondatrice de l’Association Manger Santé Bio

LAISSER UN COMMENTAIRE

Commentez
Votre nom