Regardez comment c'est facile de perdre du poidsPermettez-moi d’inclure ici un article de M-C. de Laroche paru dans Le Figaro-Madame en 2011.  Lisez, ça vaut vraiment la peine…

On fond pour le régime top chrono

Mincir en dormant, le meilleur moment pour perdre de 4 à 8 kilos par mois

Pas de frustration, juste le bon tempo. Le principe : remettre le contenu de nos assiettes à la bonne heure pour suivre les rythmes naturels du corps et, la nuit venue, éliminer en catimini nos kilos superflus. Menu spécial pour une journée idéale.

Encore une méthode à dormir debout ? Un piège pour rondes qui rêvent de devenir des princesses au petit poids sans lever le petit doigt ? Pas du tout. C’est hormonal ! « L’insuline est l’hormone qui gère nos réserves », explique le Dr Laurent-Philip Martinez. Autrement dit, c’est elle qui va faire pencher la balance du bon ou du mauvais côté.

« Durant la journée, elle est présente dans le sang. Or, non seulement elle stimule le stockage des glucides et des acides gras sous forme de graisses de réserve dans notre tissu adipeux, mais elle en verrouille les sorties. »

Au pire, c’est la prise de poids. Et, même si l’on s’agite du matin au soir, quasiment aucune chance d’en perdre. On aura beau dépenser 1200 kilocalories/jour, on ne maigrira pas d’un gramme. En expert-comptable inflexible, l’insuline veille au grain, nous fait marcher à l’économie d’énergie et s’oppose à ce que nous dilapidions nos réserves.

Comment maigrir durant son sommeil
Pour ne pas stocker de kilos pendant la nuit, prendre un dîner léger et privilégier les plats végétariens, comme cette soupe de légumes verts et cette salade d’oranges au gingembre, en dessert.

Mincir en dormant, le meilleur moment

En revanche, la nuit, pendant que nous dormons, l’insuline est hors circuit.

« C’est comme si la porte de nos cellules graisseuses était alors grande ouverte, c’est période des soldes pour nos kilos. Il suffit dès lors d’une dépense d’environ 500 kilocalories (ce que nous brûlons naturellement dans notre sommeil pour maintenir notre température corporelle) pour perdre du poids. Car, pour peu, insiste le Dr Matinez, que notre dîner ne nous ait pas apporté de nutriments susceptibles d’être transformés en énergie (ce qui est le cas des protéines), ces 500 calories seront forcément puisées dans nos réserves. »

Redonner du biorythme à nos menus

Pour avoir des nuits brûlantes et décapitonantes, rien de plus simple en fait : il suffit de suivre la règle de trois de nos grand-mères qui faisaient de la chrononutrition sans le savoir. Petit déjeuner comme un roi. C’est le moment de manger des sucres lents. Avant 10 heures, le métabolisme tourne à plein régime et ces derniers neutraliseront les pics d’insuline de la journée. Déjeuner comme un prince. Inutile d’être obsédé par les quantités. Simplement, il suffit cette fois de limiter au maximum les sucres (rapides et lents) pour que notre organisme n’ait pas grand-chose à stocker. Dîner comme un pauvre. Essentiellement de légumes ou de protéines végétales. Comme notre corps ne sait ni les stocker ni les transformer en énergie, il sera obligé d’aller puiser dans les réserves de nos capitons. Nuit après nuit, et à ce rythme, garanti le Dr Martinez, il est possible de se délester, sans effort, de 4 à 8 kilos par mois. Finalement, un vrai régime de belle au bois dormant !

Source :  Le Figaro – Madame


LAISSER UN COMMENTAIRE

Commentez
Votre nom